accueil

+ Les personnages
+ Images du manga
+ Images de l'anime
+ Les épisodes
+ Les cellulos

+ Les personnages
+ Images du manga
+ Images de l'anime
+ Images du roman
+ Les épisodes
+ Les cellulos

+ Les personnages
+ Images du manga
+ Images de l'anime
+ Les épisodes

 


1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7

 

Chapitre 4 : La fièvre

     Le battement de la porte qu'André avait mal refermée finit par tirer Oscar du sommeil dans lequel elle était plongée. Elle se frotta les yeux, reconnut la cabane qui les avait sauvés de la pluie et chercha son compagnon du regard. Elle ne vit que le feu qui était sur le point de s'éteindre. Elle l'appela… puis s'assit en se massant la nuque. Elle attendit quelques instants et renouvela son appel. Personne ne lui répondait. "Où diable était-il donc passé ? …. Peut être près des chevaux ?", se demandait-elle. Elle se leva lentement, s'étira un peu, remit sa chemise et partit à sa recherche.

     Elle se rendit compte que la pluie s'était arrêtée. L'air était encore chargé d'humidité et de nombreuses flaques parsemaient le sol. Elle leva la tête vers le ciel et vit une lune qui se battait avec un ciel encore chargé. Il restait deux ou trois heures avant que l'aurore n'arrive, aussi décida-t-elle d'accélérer le pas et de retrouver son ami au plus vite. Elle s'éloigna peu à peu de la cabane en frissonnant, ses mains massant vigoureusement ses épaules.

     Elle regagna lentement la clairière et distingua une masse sombre gisant près d'un arbre. "André, ne reste pas allongé sur le sol humide… Tu as encore eu une crise de somnambulisme ! Voyons, tu n'as plus 10 ans…", dit-elle en s'approchant de lui. Elle se pencha pour le réveiller, mais en posant ses mains sur les cheveux noirs de son ami, elle s'aperçut qu'ils étaient bien trempés. Elle s'agenouilla près de lui et le secoua par les épaules. Elle prononça son prénom doucement, puis le redit un peu plus fort en voyant qu'il ne répondait pas. Sa voix se fit plus inquiète. "André, bon sang, réponds-moi !! ", finit-elle par crier.

     Elle posa la tête d'André sur ses genoux. Elle dégagea son front des mèches rebelles qui masquaient son visage et elle remarqua alors qu'il était brûlant de fièvre. "Ce n'est pas vrai… mais quel inconscient !" grogna-t-elle pour masquer son inquiétude. Elle le secoua vivement, mais André ne réagissait toujours pas. Elle décida qu'il ne pouvait rester ici alors elle tenta de le relever. Elle glissa sa tête sous l'épaule d'André, passa une main autour de sa taille pour le maintenir et commença à marcher vers l'abri. Cette marche s'avéra périlleuse car le sol était détrempé et André bien lourd, même pour Oscar !

     Elle sourit pendant qu'elle le menait à destination : cet incident lui en rappelait un autre. Elle se souvenait de la première fois qu'ils avaient goûté de l'alcool. Ils devaient avoir 9 ans, c'était pendant le mariage d'une de ses sœurs. Pendant que les invités dansaient, Oscar avait subtilisé deux bouteilles de cognac. Elle les avait emmenés dans le parc. Là, après que chacun eut trempé ses lèvres dans le breuvage, Oscar décida de tester leur résistance. André accepta de boire la même quantité de ce qu'Oscar boira. Finalement, il avait perdu et Oscar avait du le traîner jusqu'à l'écurie.

     Maintenant André avait 15 ans de plus et Oscar peinait à chaque pas, mais pour rien au monde elle n'aurait laissé son ami.

     Elle arriva péniblement à la cabane et déposa André près de ce qui restait du feu. Elle se dépêcha de le raviver, puis, elle se tourna vers son compagnon. André n'avait toujours pas ouvert les yeux. Son pantalon était trempé, il était nu-pieds et Oscar vit enfin la blessure à sa main.

     Elle décida d'agir rapidement. Avec un bout de la chemise d'André, elle fit un rapide bandage autour de la plaie, puis elle le couvrit avec sa veste et s'attaqua à la boucle de sa ceinture. Elle tira sèchement sur le pantalon qui collait à la peau d'André. Elle arrêta son geste en s'apercevant qu'il ne portait rien en dessous. Oscar rougit violemment et remit le pantalon en place.

     "André, je t'en prie, réponds-moi… ", lui disait-elle en lui caressant les cheveux. Son front était encore chaud et son corps était parcouru de frissons. Il gémit faiblement en tentant de remuer les jambes. Oscar décida de lui frotter les épaules, l'abdomen et les jambes pour le réchauffer. Elle commençait vraiment à s'inquiéter pour sa santé.

     "Allez, André, on ne tombe pas malade quand on part pour se reposer à la mer. En plus, ce n'est même pas la saison ! Tu dois te réveiller, on a un combat à terminer ! "

     Elle continua à lui parler ainsi en tentant de le réveiller. Elle constatait que malgré ses efforts, la fièvre ne baissait que très légèrement. Elle commençait à avoir les mains, les bras et les épaules endolories mais elle ne perdait pas courage. Toute son énergie, toutes ses pensées se concentraient sur son ami. Les idées les plus folles traversaient son esprit … elle avait terriblement peur de le perdre. Elle s'arrêta pour mieux le regarder. Elle se rendit compte qu'elle aurait pu faire son portrait de mémoire tant elle connaissait ce visage allongé, sa frange rebelle, la courbure de son nez, ses lèvres fines, ses grands yeux verts désespérément clos…

     Elle sentit les larmes lui monter aux yeux : il était impensable qu'il ne se réveille pas !! Oscar se retint de le secouer violemment et l'appela à nouveau. Sa voix se faisait de plus en plus suppliante tandis qu'elle étouffait ses sanglots. Le prénom de son ami résonnait inlassablement dans sa tête. Ne supportant plus de le voir anéanti par cette fièvre, elle redoubla d'efforts et continua à s'occuper de lui.

     De temps en temps, André essayait de parler, remuait de la tête, entrouvrait les yeux, puis sombrait à nouveau. Oscar sentit la fatigue s'abattre sur elle … elle tenta de résister en redoublant d'efforts et en se frottant les yeux. Quand le front d'André retrouva une température acceptable et que sa respiration montra qu'il dormait paisiblement, Oscar laissa le sommeil reprendre ses droits. Elle s'allongea tout contre son ami et reposa sa tête contre la poitrine d'André.

 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7

 

+ City Hunter
          - Trafic
          - Nouvelle cliente
+ Versailles no Bara
          - Pluie d'orage
          - L'âge de raison

+ Winamp skins
+ Dolls
+ Settings

+ City Hunter
+ Cat's Eye
+ Versailles no Bara
+ Divers

+ email
+ livre d'or



Layout: Lovely Designs
Brushes: Digital Bristle


Site By: Sweet Hitomi