accueil

+ Les personnages
+ Images du manga
+ Images de l'anime
+ Les épisodes
+ Les cellulos

+ Les personnages
+ Images du manga
+ Images de l'anime
+ Images du roman
+ Les épisodes
+ Les cellulos

+ Les personnages
+ Images du manga
+ Images de l'anime
+ Les épisodes

 


1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10

 

Chapitre 6 : Sevrage

     Ryô restait comme hypnotisé par la scène qui se déroulait sous ses yeux. Il s'était posté dans l'arbre le plus haut de la propriété de l'ambassade juste après la fusillade. Il souhaitait ainsi pouvoir intervenir encore plus rapidement si un nouveau danger se présentait. Il s'était préparé à beaucoup d'éventualités mais sûrement pas à un tel spectacle !

     Il avait vu Kaori et l'homme qu'elle devait protéger entrer dans la chambre de celui-ci, enlacés. Ryô s'avança un peu plus sur sa branche en écarquillant les yeux. "Bon sang, mais qu'est-ce qui se passe ? Que cherches-tu à prouver ? ", se demanda-t-il, incrédule. Les mains de Kaori plongèrent dans la chevelure de Paul tandis que Ryô s'avança d'avantage en fronçant les sourcils. Il aurait bien voulu être plus prêt pour mieux les voir. La branche pliait dangereusement sous son poids, mais Ryô avançait toujours. Des sentiments contraires l'animaient : jalousie, envie, dépit, colère, surprise, angoisse … ses mains devinrent moites, sa vue se troubla … il avança encore et n'entendit plus les craquements du bois.

     Un vacarme épouvantable arrêta le couple au moment où leurs lèvres allaient se rejoindre.

     "Damn it ! …Qu'est-ce que … ça vient du jardin !", dit Paul en desserrant son étreinte.

     

Le bruit intrigua Kaori qui ne semblait déjà ne plus s'intéresser au britannique. Elle le repoussa et se dirigea vers la fenêtre en zigzaguant. Elle monologuait des phrases dénuées de sens et riait pleinement en montrant la lune du doigt.

     "Voici Umibozu ! … Mais que fait-il dans les arbres ? … On peut le repérer facilement à cause de son gros crâne brillant… il faut que je l'avertisse du danger…, disait-elle en ouvrant la fenêtre. Youhouh, mammouth, reviens par-là…"

     Kaori avait ouvert la fenêtre, s'était hissée sur les montants, une jambe flottant par-dessus la rambarde, les mains tendus vers la lune. Elle redressa la jambe pliée sous elle et se mit debout. Une rafale de vent joua légèrement avec ses cheveux, elle hésita, perturbée par l'air frais puis se concentra sur l'éléphant qu'il fallait prévenir à tout prix...

                                             Ryô venait de se relever de sa chute brutale quand il la vit prête à se jeter dans le vide. "Kaori !!!!", cria-t-il en se précipitant vers sa partenaire. Le temps sembla s'arrêter au moment où elle se laissa tomber. Les automatismes de survie de Ryô réussirent une fois de plus à renverser la situation … et Kaori termina sa chute dans les bras de Ryô. Emporté par son élan, il roula à terre en serrant Kaori tout contre lui.

     Celle-ci ne comprit pas vraiment ce qui s'était passé, elle commença à se débattre en criant pour échapper aux bras puissants qui l'enserraient. Ryô resserra son étreinte tout en essayant de la calmer par des paroles rassurantes et il lui caressa tendrement les cheveux. Mais Kaori n'arrivait plus à contrôler sa fureur, elle n'avait même pas reconnu Ryô ! Elle cherchait à se libérer par tous les moyens possibles, elle le griffa, le mordit au poignet, lui cria dans les oreilles … Ryô restait de marbre face à cette tempête.

     Soudain, la rage de Kaori cessa et elle s'immobilisa, tétanisée, le regard vidé et désespérément fixe. Ryô décida de la porter jusqu'à sa chambre. Il marchait lentement, cérémonieusement et la tenait dans ses bras avec des précautions infinies, comme si le moindre mouvement brusque pouvait la briser. En haut de l'escalier, il passa près de Paul Alexander. Il lui jeta un regard mauvais, accusateur et lâcha sèchement : 

 - "Que lui avez-vous fait ?!

 - Mais, je vous assure, rien…

 - Kaori ne se comporterait jamais de cette façon ! Vous l'avez fait boire pour arriver à vos fins ? , coupa Ryô.

 - Mais non, elle était déjà comme cela quand je l'ai trouvé dans la cuisine. Elle avait un comportement bizarre, en y repensant, elle me voyait sans me voir…

 - Droguée, peut-être… Avait-elle pris quelque chose ?

 - Il y avait une tasse brisée auprès d'elle.

 - Bien, faites-la examiner par le professeur qui se trouve à cette adresse.", conclut-il en tendant une carte de visite à Paul.

     Il pénétra ensuite dans la chambre de Kaori et la posa délicatement sur le lit. Elle était toujours aussi raide. Il vérifia son pouls : faible mais régulier, tout comme sa respiration. Il décida de la mettre en position latérale de sécurité afin de prévenir tout risque d'étouffement. Il espérait qu'elle n'avait pas ingurgité une quantité critique de stupéfiants.

     Il s'assit tout près d'elle et guetta une évolution dans son état. Il lui parlait doucement, en répétant de nombreuses fois son prénom pour tenter de ramener son esprit vers la réalité. Au début, il ne lui parlait uniquement que de son travail en la taquinant, mais plus le temps passait, plus son inquiétude grandissait. Le ton de sa voix changea progressivement, se faisant plus tendre…Il ne put empêcher ses mains de caresser les cheveux de sa coéquipière.

     "Kaori, je sais que tu m'entends. Il faut que tu trouves la force de revenir. Tu n'as pas le droit d'abandonner, tu ne peux pas m'abandonner, sinon, c'est la fin de City Hunter. Tu es ma coéquipière, ne te laisse pas piéger par cette saloperie… Pense à Mick, il s'en est sorti… et moi aussi… Je sais que tu es forte… C'est juste une question de volonté ! Ouvre les yeux, je t'en prie. Réponds-moi ! … Reviens !!! J'… J'…. ai … besoin de toi… Kaori … Kaori … Kaori …"

     Elle finit par bouger légèrement les mains et gémit un peu. Ryô s'aperçut que son pouls était normal … elle dormait maintenant. Il décida de la laisser se reposer et se dirigea vers la porte. Il s'apprêtait à tourner la poignée, se retourna une dernière fois vers Kaori pour vérifier que tout allait bien … il n'eut pas le courage de continuer son geste et retourna vers elle.

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10

 

+ City Hunter
          - Trafic
          - Nouvelle cliente
+ Versailles no Bara
          - Pluie d'orage
          - L'âge de raison

+ Winamp skins
+ Dolls
+ Settings

+ City Hunter
+ Cat's Eye
+ Versailles no Bara
+ Divers

+ email
+ livre d'or



Layout: Lovely Designs
Brushes: Digital Bristle


Site By: Sweet Hitomi