accueil

+ Les personnages
+ Images du manga
+ Images de l'anime
+ Les épisodes
+ Les cellulos

+ Les personnages
+ Images du manga
+ Images de l'anime
+ Images du roman
+ Les épisodes
+ Les cellulos

+ Les personnages
+ Images du manga
+ Images de l'anime
+ Les épisodes

 


1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10

 

Chapitre 5 : Une étrange soirée

     L'heure du dîner arriva rapidement et de nombreuses personnes travaillant à l'ambassade prirent leur repas dans le grand salon de réception. Elle partagea la table avec Paul et trois autres de ses collaborateurs. Kaori avait du mal à suivre leur conversation en anglais et restait concentrée sur la surveillance de son client. De temps en temps, les regards de Paul s'attardaient plus qu'ils n'auraient du sur elle. Kaori, encore gênée par ce qui s'était passé plus tôt, détournait alors rapidement les yeux.

     Le repas se termina finalement et Kaori raccompagna M. Alexander devant sa chambre. Manifestement, celui-ci avait bien du mal à se séparer de la jeune femme. Il ne pouvait détacher ses yeux de son visage et jouait de son charme pour la retenir.

 - "Voilà, je vous conseille de laisser les portes communicantes ouvertes de façon à ce que je puisse intervenir rapidement en cas de danger… Bonne nuit, Paul !

 - Je crois qu'avec vous dans la même pièce je me sentirai plus rassuré, murmura-t-il en lui prenant délicatement la main.

 - Je ne suis pas sûre que ce soit une bonne idée, répondit-elle en retirant sa main. Tâchez de dormir un peu et dès demain, nous mènerons sérieusement cette enquête."

     Elle ouvrit la porte des appartements de son client et le poussa presque à l'intérieur pour cacher son embarras, puis regagna sa chambre. Elle se laissa tomber sur le lit, les bras en croix et étreignit l'oreiller en soupirant. Paul était très séduisant et prévenant, Kaori se rendait compte qu'elle était touchée d'être traitée galamment pour une fois ! Mais elle aurait préféré que ce soit plutôt Ryô qui se comporte ainsi.

     Elle tourna et se retourna dans le lit en cherchant le sommeil. Elle s'assit sur le côté du lit et grogna en se frottant les yeux. "Peut-être qu'un thé ou une tisane ou  m'aidera à trouver le sommeil. Je ne pense pas qu'ils essaieront à nouveau d'attaquer cette nuit. Il est déjà minuit passé et il faut que je sois en forme pour demain.", pensa-t-elle en se levant.

     Elle descendit jusqu'à la cuisine le plus discrètement possible. Elle alluma la pièce et commença ses investigations. Rapidement, elle trouva une tasse mais désespérait de ne trouver que du "earl grey" dans les premiers placards. Elle décida de les ouvrir tous, un par un et les fouilla minutieusement. Finalement, derrière des dizaines de pots de pickles, elle trouva plusieurs sachets dans une boîte dont l'étiquette avait été arrachée.

     Kaori prit le premier qu'elle vit, le sentit afin de connaître ce qu'il contenait. Un mélange de poire et de cannelle lui chatouilla le nez et finit de la convaincre. Vite, elle versa l'eau bouillante, s'assit tranquillement à la table et commença à déguster son infusion. Elle apprécia chaque gorgée en reposant la tasse et sentant la chaleur du liquide se diffuser à travers tout son corps. Elle commença à ressentir les premiers effets relaxant de la boisson. Ses paupières se firent de plus en plus lourdes et la lumière blanche commença à la gêner. Puis, alors qu'elle allait se lever afin de faire disparaître toute trace de son passage, elle entendit quelqu'un approcher.

     La silhouette de Paul Alexander apparut dans l'embrasure de la porte, son visage dissimulé par pénombre. Il appuyait son coude contre le montant de la porte et avait les jambes croisées dans une posture de séducteur.

     "J'ai du mal à trouver le sommeil…Je vois que nous avons eu la même idée…", lança-t-il d'une voix suave.

     Kaori essaya bien de répondre mais les mots qu'elle formait clairement dans sa tête n'arrivèrent pas à trouver leur chemin. Ses lèvres et sa tête bougeaient selon un même rythme qu'elle seule semblait entendre. Soudain elle éclata de rire sans aucunes raisons apparentes. Puis elle essaya d'atteindre la tasse mais n'arriva qu'à la pousser sur le sol. Kaori eut alors l'impression qu'elle tombait au ralentit et qu'elle pouvait arrêter au vol chacun des éclats du récipient.

     Paul fronça les sourcils et se dirigea vers la jeune femme. Celle-ci s'était coupée en jouant avec les morceaux de porcelaine tranchants. Elle regardait stupidement les gouttes de sang qui perlaient lentement de ses doigts puis leva les yeux sur son client. Elle le regarda longuement, puis son visage s'éclaira et se fit plus sensuel. Elle voyait nettement le visage de Ryô qui lui souriait avec un regard empli de tendresse. Enfin, il c'était décidé !

     Paul prit son sourire charmeur pour une réponse à toutes ses sollicitations. Avec ses mains, il entoura les fines épaules de Kaori et l'aida à se lever. Elle se laissa guider par le Britannique jusqu'à l'escalier. Il devait la soutenir par moment pour monter les marches. Il pensa alors qu'elle avait dû boire de l'alcool. Il avait des à priori sur le milieu des "privés". Il était persuadé que pour tenir face à tant de pression, il fallait avoir recours à des dérivatifs. Il crut donc que l'alcool aidait Kaori à oublier les horreurs qu'elle devait côtoyer chaque jour pour pouvoir faire ce métier.

     Il la mena docilement dans sa chambre. Kaori avait l'impression que ses pieds ne touchaient plus terre… Elle était avec l'homme qu'elle aimait et il la prenait tendrement dans ses bras. Elle appuya sa tête contre les épaules solides de son partenaire et regarda la lune qui les éclairait légèrement. Elle sourit et caressa les cheveux de Ryô.

     "Tu te décides enfin, déclara-t-elle d'une voix brisée par l'émotion, je n'en pouvais plus d'attendre..."

     "Décidément, cette fille n'a pas froid aux yeux. En tout cas, cela évite de perdre du temps en préliminaires et en cadeaux onéreux !", pensa Paul. Il la prit pour une fille facile et se réjouit de la tournure que prenaient les événements. "Si ça se trouve, elle se comporte ainsi avec chacun de ses clients. Remarque cela ne m'étonne qu'à moitié quand on voit que son partenaire en fait autant. Alors pourquoi se priver ?"

     Il prit son menton entre les doigts de sa main droite et attira doucement son visage vers le sien. Kaori rosit légèrement, sentit tout son être frémir et appréhenda, en même temps qu'elle le désirait, ce premier vrai baiser avec l'homme qu'elle aimait…

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10

 

+ City Hunter
          - Trafic
          - Nouvelle cliente
+ Versailles no Bara
          - Pluie d'orage
          - L'âge de raison

+ Winamp skins
+ Dolls
+ Settings

+ City Hunter
+ Cat's Eye
+ Versailles no Bara
+ Divers

+ email
+ livre d'or



Layout: Lovely Designs
Brushes: Digital Bristle


Site By: Sweet Hitomi