accueil

+ Les personnages
+ Images du manga
+ Images de l'anime
+ Les épisodes
+ Les cellulos

+ Les personnages
+ Images du manga
+ Images de l'anime
+ Images du roman
+ Les épisodes
+ Les cellulos

+ Les personnages
+ Images du manga
+ Images de l'anime
+ Les épisodes

 


1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9

 

Prologue

     Il était déjà plus de onze heures quand Kaori referma le roman qu'elle venait de terminer. Ses yeux commençaient à la piquer tandis que la fatigue de la journée s'amoncelait sur ses épaules. Elle s'étira comme un chat puis se leva pour baisser le store. Elle s'arrêta à mi-longueur pour contempler les lumières de la ville, sa tête maintenue par le coude appuyé contre la fenêtre. On y voyait presque comme en plein jour… Elle fixa quelques instants les néons colorés et suggestifs qu'elle apercevait au loin vers le Kabuki-sho : la nuit ne faisait que débuter pour l'étalon de Shinjuku !!

     Décidément, Ryô ne changera jamais songea-t-elle en souriant tandis qu'elle finissait de descendre le volet roulant. Elle glissa sous les draps, se roula en boule pour réchauffer les draps glacés. Elle finit par s'endormir en maugréant sur la frivolité de son partenaire qui, malgré leurs maigres finances, dilapidait l'argent chèrement gagné dans des endroits forts peu recommandables…

     Elle entrouvrit un œil deux heures plus tard quand elle l'entendit entrer...

Chapitre 1 : Enfin du travail !!

     A dix heures précises, le lendemain, Kaori rendait sa visite rituelle au panneau à message de la gare routière de Shinjuku. Elle y allait machinalement depuis plus de 7 ans tous les jours, avec ce même espoir d'y trouver le code XYZ.

     "4 mois, pas un seul client sérieux, plus d'argent devant soi, un partenaire frivole… vraiment, je me demande encore pourquoi je viens quand même ici !" pensait-elle, les épaules tombantes, en approchant du tableau.

     Elle le parcourut attentivement, secoua la tête tristement et s'apprêta à tourner les talons quand elle sentit une main se poser sur son épaule. Kaori se retourna et sourit à la femme policière.

 - "Saeko, quelle bonne surprise !!

 - Bonjour Kaori, les affaires vont bien ?

 - On a connu des jours meilleurs, répondit la jeune femme d'un sourire crispé.

 - Bien, alors, si vous n'êtes pas trop débordés, peut être que vous pourriez me rendre service…

 - Eh ! Je t'arrête tout de suite ! Comment comptes-tu payer ce "service" ?

 - N'aie crainte, Kaori, c'est une demande "officielle" de mon bureau. On recherche actuellement un garde du corps pour amener un témoin à la barre du procès Yamura.

 - Mmm, ce serait plutôt à la police de régler ce genre d'affaire, continua Kaori en croisant les bras sur sa poitrine.

 - C'est qu'il y a déjà eu des fuites, répondit Saeko gênée. Des malfaiteurs ont fait intrusion dans la chambre d'hôtel, supposée être sûre, où nous le gardions en attendant le procès.

 - Alors, tu nous confies le témoin tant que la taupe n'aura pas été retrouvée… Au fait, quand aura lieu le procès ?

 - Dans quatre jours…

 - Très bien, alors ce sera le tarif habituel 60 000 yens par jours plus les frais, … Kaori s'arrêta de tapoter euphoriquement sur sa machine et leva la tête d'un air suspicieux. Attends ! Tu ne me dis pas tout, c'est trop beau pour être vrai ! Ne me dit pas que le client est une …

 - Cliente ! , coupa l'inspectrice en souriant. Laisse-moi finir de te convaincre…, ajouta-t-elle d'un air complice. Elle s’appelle Yoriko Ayuma et c’est une de mes collègues. Elle s’était infiltrée dans l’organisation Yamura mais elle a été découverte et s’en est sortie in extremis.

 - Jusque là, je ne vois pas pourquoi nous accepterions cette affaire, Ryô va encore faire des siennes et…

 - Pas cette fois, je peux te l’assurer ! Yoriko connaît déjà Ryô et elle ne le porte pas vraiment dans son cœur car il a séduit sa meilleure amie pour avoir des renseignements puis il n’a plus jamais réapparu ! Yoriko a passé plusieurs jours à la consoler…

 - Quel mufle ! Quel goujat ! Mais pour qui se prend-il !!!

 - Alors, acceptez-vous cette affaire ??"

     Kaori répondit par un grognement et prit le chemin de son appartement en arborant son visage colérique des grands jours (les passants, apeurés, s’écartaient en voyant une telle furie arriver ^_^).

     Un peu plus tôt, dans la chambre de Ryô ……

     Ryô se leva aussitôt qu’il entendit la porte de l’appartement se fermer derrière Kaori. Cela faisait deux ou trois jours qu’elle ne venait plus le réveiller avant d’aller vérifier le tableau à message. Il adorait ce petit rituel et souvent, il trouvait une nouvelle façon de la faire crier : il l’attendait nu comme un ver, il changeait le lit de place, il dormait à côté, il prononçait des prénoms de fille pour la rendre jalouse …

     Curieusement, il se rendit compte qu’il avait besoin de ce réveil quotidien pour affronter une nouvelle journée.

     "Bah ! C'est sûrement parce qu'elle est trop pressée d'aller regarder le tableau, pensa-t-il, et puis, elle peut aussi avoir envie de changer nos habitudes, et, et,…. et puis, quoi !! Voilà maintenant que j'en fais une affaire d'état... Reprends-toi, mon petit Ryô !", conclue-t-il en se frappant doucement la tête.

     Puis il s’habilla rapidement, engouffra une tartine dans sa bouche et partit pour le café Cat’s Eye.

-----------------------

     "Ryô ! , cria Kaori en entrant dans la chambre de son partenaire, Debout ! Nous avons du travail !" Elle s'arrêta en découvrant que la pièce était vide.

     "Et voilà, monsieur est encore parti traîné je ne sais où … A croire qu'il a un sixième sens pour éviter les conversations sérieuses, grommela-t-elle. De toute façon, je saurais bien la fin mot de l'histoire et il va regretter d'avoir fait le joli cœur !!!!"

     Elle contempla machinalement le désordre qui régnait dans la pièce et décida, en remontant ses manches, d'y remédier avant que la cliente n'arrive. Elle mit à laver tout le linge qui traînait par terre et passa l'aspirateur. En allant déloger la poussière qui se trouvait sous le lit, Kaori butta contre des revues. Elle se baissa et les ramassa. En voyant les couvertures, son visage devint rouge : encore des magazines érotiques. D'un grand geste, elle les envoya à l'autre bout de la pièce, vers la poubelle quand elle aperçut une photo glisser à terre à ses pieds.

     Elle se baissa pour la ramasser et s'apprêtait à pester contre cet obsédé … mais elle n'en fit rien, elle se contentait de fixer le carré de papier en souriant.

     C'était une photo qu'elle n'avait jamais vue car elle avait été prise par Saeko le jour de son anniversaire et l'inspectrice ne la lui avait jamais montrée. On y voyait Kaori, au premier plan, qui ouvrait ses cadeaux en souriant entourée de Miki, Kazue, Reika et de Kasumi. On y apercevait aussi Ryô qui se trouvait un peu en retrait. Il avait nonchalamment croisé les bras contre sa poitrine, le dos appuyé contre le mur et il dévorait des yeux le visage de la "reine" de la fête. Ce n'était pas la première fois qu'il avait un tel regard envers Kaori, un regard tendre, chaleureux, plein de promesses et de désir, mais désormais, il était immortalisé sur papier glacé ! Ryô ne pouvait plus faire diversion pour justifier ou nier son instant d'abandon.

     Kaori sourit en rougissant légèrement et décida de replacer la photo avec les revues sous le lit et de ne pas en parler à l'intéressé… pas encore du moins…

 

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9

 

+ City Hunter
          - Trafic
          - Nouvelle cliente
+ Versailles no Bara
          - Pluie d'orage
          - L'âge de raison

+ Winamp skins
+ Dolls
+ Settings

+ City Hunter
+ Cat's Eye
+ Versailles no Bara
+ Divers

+ email
+ livre d'or



Layout: Lovely Designs
Brushes: Digital Bristle


Site By: Sweet Hitomi